Tensions dans l’enseignement
de l’histoire nationale et des
sciences sociales

Marie-Claude Larouche, Félix Bouvier et Pierre-Luc Fillion

En 2018, les membres de l’Association internationale de recherche pour la didactique de l’histoire et des sciences sociales / International Research Association for History and Social Sciences Education (AIRDHSS/IRAHSSE), réunis en assemblée générale à Paris1, projetaient de se saisir de cette préoccupation importante pour les sociétés démocratiques : comment les tensions entre majorités et minorités façonnent-elles l’enseignement de ces disciplines au primaire et au secondaire, dans différents contextes nationaux ? Dans le creuset des nations, en particulier lorsqu’elles jouissent du pouvoir d’élaborer des politiques éducatives, se retrouvent forcément agitées nombre de questions aux incidences